+33 (0)4 68 45 00 16

Bienvenue en pays cathare

Voir les tarifs

SITES TOURISTIQUES DANS LES CORBIERES

  • Les châteaux cathares de Peyrepertuse,
    de Quéribus, de Puylaurens, d’Aguilar,
    de Villerouge-Termenès, de Termes, d’Arques …
  • Les gorges de Galamus et son ermitage
  • Le village médiéval de Lagrasse et son abbaye
  • Musée de la préhistoire de Tautavel
  • Rennes-le-château et ses mystères
  • L’Aqueduc romain d’Ansignan
  • La station thermale de Rennes-les-Bains

ENTRE 1H ET 1H30 DE ROUTE

  • L’abbaye cistercienne de Fontfroide
  • La cité médiévale de Carcassonne
  •  Le village pittoresque de Collioure
  • Le musée d’art moderne de Céret
  • le L.A.C, lieu d’art contemporain de Sigean
  • Le prieuré de Serrabonne

LES CATHARES

Le catharisme apparut au Xe siècle en Europe, et se répandit peu à peu dans le Languedoc à la fin du XIè siècle. Fondé sur le principe fondamental du bien et du mal, de l’esprit et de la matière, les Cathares veulent libérer l’homme de son enveloppe charnelle pour lui rendre sa pureté divine. Au XII et XIIIe siècle, la religion cathare acquit un poids social et politique important, si bien que Rome appela, après un premier temps de dialogue pacifique, à la Croisade.

Du XIe siècle au XIVe siècle, le Languedoc fut la terre du catharisme. C’est une église hérétique organisée avec une hiérarchie, une doctrine et des rites qui s’opposent au catholicisme et à ses dérives.

On donne traditionnellement deux origines à cette dénomination, l’une grecque « catharos » signifiant « pur » (catharsis=purification), une autre latine « cattus », le chat désignait de façon humiliante les hérétiques, adorateurs du chat. Albigeois est le nom qui les désigne au départ, leurs adeptes ayant trouvé refuge à Albi ou simplement parce qu’à Albi le peuple sauva quelques hérétiques du bûcher. Les catholiques et l’Inquisition utilisaient le terme générique d’hérétique (hérésie vient du grec hairesis= choix). Les cathares s’appelaient entre eux apôtres, chrétiens ou chrétiennes et leurs fidèles les qualifiaient de « bons-chrétiens » ou de « bonshommes » ou de « bonnes-chrétiennes » ou de « bonnes-femmes » (la religion cathare donnait un rôle identique à la femme et à l’homme pour l’exercice des prédications et l’accomplissement des rites).
La répression du mouvement au XIIe siècle a profondément marqué l’histoire du Languedoc. En effet après la croisade contre les cathares, le Languedoc fut rattaché au royaume de France. L’Eglise cathare aura réussi, pendant 70 ans, à se structurer avant de disparaître sous les coups du tribunal de l’Inquisition et de la croisade menée par les rois de France et l’Eglise. Le clergé cathare est formé des parfaits. Ils se recrutent le plus souvent dans le milieu de l’artisanat et du commerce textile. Les réunions de prières ou de confessions publiques connaissent un grand succès. Les femmes ne sont pas exclues qui fondent de leur côté des communautés de parfaites. Et tout cela sous la protection de grands seigneurs tels Roger Trencavel vicomte de Béziers et Carcassonne, Raymond Roger, comte de Foix.

 

LE PARADIS DES RANDONNEURS

Découvrez les CORBIERES, territoire sauvage entre mer et montagne, riche en contrastes et en lumières.
Ses paysages de garrigues et de vignes, ses crêtes rocailleuses, ses dolmens cachés, ses vallées verdoyantes, ses forêts et ses reliefs dépassant parfois les 800 mètres, offrent au regard une nature intact et enchanteresse. Au delà des routes, beaucoup de petits chemins vous conduiront à découvrir les secrets de cette région préservée.

Quelques idées de randonnées… tout niveaux :
– Les « cascades naturelles » de Duilhac sous Peyrepertuse
– Deux grandes randonnées en boucle du village de Soulatge ; l’une au château de Peyrepertuse, l’autre au Gorges de Galamus, les deux par un tronçon du GR.36.
– Le château de Quéribus (3h00 à partir du village de Cucugnan)
– Le Pech du Bugarach, …

BAIGNADE

– Les rivières du VERDOUBLE, de l’AGLY et de l’ORBIEU offrent énormément de lieux de baignades. Les plus importants sont les Gorges de Galamus (10 km) et les Cascades de Duilhac sous Peyrepertuse (8 km) dit les Gorges du Verdouble.
– Piscine thermale de Rennes-les-Bains.
– Les plages de la mer méditerrannée sont à 1 heure de route.

CANYONING

Les gorges de Galamus
http://www.oxygen-aventure.com et http://www.sudrafting.fr/Canyoning.html

EQUITATION

Rouffiac des corbières (4 km)  : 06 87 76 41 09 http://lafermeequestre.wix.com/fermeequestre

RAFTING, VIA FERRATA

Saint Paul de Fenouillet : 06 82 69 83 00  http://www.oxygen-aventure.com

TENNIS

Duilhac sous Peyrepertuse  (8 km), court de Tennis extérieur en quick.

QUAD

Cucugnan (12km) :  http://www.quad-jet11.com/

PARAPENTE

château de Peyrepertuse
Didier Trocquemé  (parapente biplace) : 06 76 75 18 91  http://www.parapentebiplace.fr/topic/index.htm

SOULATGE, NOTRE VILLAGE

Soulatgé apparaît dans l’histoire en 1073 sur un document que signa Bernard de Soulatge unissant l’abbaye de Cubières (village voisin) à celle de Moissac et de Cluny.
 Soulatge est l’ancien fief de la branche cadette de la famille de Peyrepertuse qui possédait aussi Cucugnan.

 Lors de la croisade des Albigeois, le seigneur de Soulatge accompagna Guillaume de Peyrepertuse lors de sa reddition à Simon de Montfort en 1217. Il récupérera son castrum en 1240 bénéficiant d’un pardon royal.

 Au milieu du XIVe siècle, la famille de Peyrepertuse devient seigneur de Cucugnan et de Soulatge. Le château (aujourd’hui disparu), étaient encore en place au XVIIe, puisque Bernard de Montfaucon y naquit en 1655.

Bernard de Montfaucon (1655 -1741)
Célèbre bénédictin de la congrégation de Saint Maur, il publia « le Monument de la Monarchie Française », « l’Antiquité expliquée » où il rassemble les images des objets et monuments du passé. Il fut le confesseur de Louis XIV et le créateur de l’Ecole des Chartres.

A VISITER

Le jardin du Pech, très belle collection de fossiles et de minéraux
Jean-marc se fera un grand plaisir de vous expliquer la géologie et les plantes : http://lejardindupech.jimdo.com/

Le petit marché de soulatgé
Tous les mercredis de 18h00 à 20h00, Petit Marché typique avec les producteurs locaux

SES ARTISTES, SES ARTISANS ET SES PRODUCTEURS LOCAUX

Céramistes
Atelier Remezo : Claire Lindner et James Cornwallis http://www.clairelindner.com/ et http://www.jamescornwallisceramics.com/
Poterie du Verdouble : Otto et Nicole Lindner http://www.poterieduverdouble.com/

Peinture  Fred Berato

Ferronerie d’Art  Atelier Castellano : 04 68 45 09 84

Miellerie
Apiculteurs récoltants : Sophie Labrousse et Marc Lamour – tél : 04 68 42 07 03

Fromages
Soulatgé (fromage de chèvre): Jérémy Parnaudeau, Les Embialades – tél :04 68 46 07 14
Rouffiac (fromage de brebis) : Florence et Romain Camou, Bergerie de Coumezeil – tél : 06 12 90 90 40